Z le Chien et ses amis » Blog Archives

Tag Archives: hamster

Mes Z'infos Pratique Santé

Un environnement adapté pour les NAC

Published by:

Partagez ce contenu !Print this page
Print
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les maladies dont souffrent lapins, cochons d’Inde, hamsters… sont souvent liées à un environnement défectueux.


Une cage ventilée et spacieuse

Il convient de choisir une cage suffisamment grande, d’autant que lapins et cochons d’Inde apprécient de vivre avec un congénère. N’hésitez pas à faire vérifier le sexage par un vétérinaire au risque de finir avec une famille nombreuse ! Il est préférable de privilégier une cage munie de barreaux plutôt que celles aux parois en plexi. Si ces dernières ont le mérite de maintenir propre les alentours de la cage, elles ne permettent pas une aération suffisante et favorisent l’apparition de pathologies respiratoires et oculaires.


Un substrat de qualité

Litières de foin, de gravillons ou de copeaux sont à éviter au profit de chanvre ou, mieux encore, de « drybed », des tissus éponges qui se lavent et sèchent facilement et peuvent être changés toutes les 48h. La cage doit rester propre afin de limiter les problèmes cutanés en particulier sous les postérieurs des lapins. Une litière poussiéreuse irrite quant à elle les voies respiratoires.


Un environnement stimulant

Les lapins, comme les cochons d’Inde sont curieux et joueurs. Il est important d’enrichir leur environnement de cachettes et autres jeux. L’idéal est bien sûr de les faire sortir de leur cage tout en veillant à garantir la sécurité de la zone à laquelle ils ont accès. Gare aux fils électriques ! Les lapins qui auront la chance de pouvoir profiter d’un jardin doivent, encore plus que ceux vivant en intérieur, être vaccinés contre la myxomatose et la maladie hémorragique.


Une alimentation appropriée

Les affections dentaires dont souffrent souvent lapins et cochons d’Inde sont parfois liées à une alimentation défaillante. L’alimentation doit être composée principalement de foin de bonne qualité. Le foin doit être vert, odorant, non poussiéreux, et facile à attraper dans le sac. Il peut d’ailleurs suffire à alimenter l’animal. Une gamelle de légumes verts (salade, endive, persil, fanes de carottes…) peut également être proposée chaque jour. Les granulés ne doivent pas dépasser 25g/kg et par jour. La portion de fruit doit être raisonnable pour limiter l’apport en sucre, c’est-à-dire 1/8e de pomme, une fraise, 2 rondelles de banane… Enfin les sucreries type bâtonnets de céréales au miel sont à proscrire absolument.

Si l’installation de nos compagnons est importante le reste de la maison l’est également. Hygrométrie de 50 %, absence de courant d’air et de fumée en tout genre (cigarette, diffuseur d’odeur…) sont à respecter pour leur bonne santé.

Dr Céline Lacourt

Insolite Mes Z'histoires

Amis improbables

Published by:

Partagez ce contenu !Print this page

Print

Email this to someone

Share on Facebook

Tweet about this on Twitter

tout roux, tout doux

Vous pensiez qu’un chat et un hamster ne pouvaient pas être amis ? Que tout au plus l’un pouvait juste devenir le casse croute de l’autre ?

Tarcil, l’intrépide hamster et Penny, le minou au cœur tendre, nous prouvent le contraire. Ils sont devenus inséparables et il n’est pas rare que leur maitresse les retrouve endormis dans les pattes l’un de l’autre. Une jolie histoire d’amitié, tout en douceur et en rousseur…

photos : Rachel Wilhelm

Mes Z'infos Zoom sur

Zoom sur les NAC *

Published by:

Partagez ce contenu !Print this page

Print

Email this to someone

Share on Facebook

Tweet about this on Twitter

Quel « autre » animal de compagnie choisir ?

Adopter un chien ou un chat vous semble compliqué dans votre petit appartement et avec vos journées bien remplies ? Pourtant vous occuper d’un petit animal vous tente… mais lequel choisir ?

cochon-d'inde-peruvien

 

Hamster, lapin ou cochon d’Inde ?

Avec de petits enfants, le rythme noctambule du hamster semble inadapté. La journée, ce nouveau compagnon passera son temps caché dans son nid et aura la dent facile si on vient l’en déloger. Le lapin nain appréciera les caresses et le caractère curieux et joueur du cochon d’inde fera le plaisir des enfants. Il faut savoir néanmoins que l’espérance de vie de ces petits rongeurs et lagomorphes est relativement courte. Le hamster vit rarement au-delà de 2 ans et le cochon d’Inde 6 ans environ. Un bon apprentissage de la vie certes, mais des chagrins à gérer !

hamster

 

Le rat, le furet…

Pour les plus grands, le rat, doté d’une grande intelligence et capable d’établir une réelle complicité avec son maître. Facile à transporter, relativement résistant, il est aussi adapté aux budgets plus serrés.

Le furet, un temps très en vogue, tend à devenir plus discret. Si sa forte odeur (même opéré) ne vous rebute pas, c’est également un joueur facétieux de plaisante compagnie. Ici en revanche, vaccination annuelle, exérèse chirurgicale des glandes et pose d’un implant hormonal sont de rigueur. Il faut en tenir compte dans sa réflexion.

Ecureuil de Corée, chinchilla et autres gerbilles sont certes mignons mais demeurent plus sauvages et se familiarisent moins facilement. En captivité, ils présentent souvent des pathologies complexes à traiter.

furet

 

Les oiseaux

Ils réjouissent les oreilles par leur chant, mais celui-ci peut parfois devenir stressant.. Attention donc avant de craquer pour la volière, le premier rayon du soleil annonce le début du récital. De même, les couleurs chatoyantes du perroquet font rêver. Mais il faut rappeler que ces animaux ont une espérance de vie longue, s’attachent de façon importante à leur maître et demandent soins et attentions tout au long de leur vie, sous peine de décéder prématurément.

perruches

 

L’aquarium

Son côté apaisant explique sa présence dans de nombreuses salles d’attente. Mais la clarté de l’eau demande un entretien rigoureux de l’aquarium et certains poissons, outre le fait qu’ils demeurent fragiles, valent de petites fortunes.

Ces quelques infos aideront peut-être votre choix. Quoiqu’il en soit, à plumes, à poils, ou à écailles, un animal reste un être vivant, sensible, comme le précise la nouvelle loi. Et son adoption doit bien prendre en compte l’engagement qu’elle représente.

discus

Dr Céline Lacourt

* NAC est l’abréviation pour Nouveaux Animaux de Compagnie