Z le Chien et ses amis » Blog Archives

Tag Archives: chiens

Mes Z'infos Zoom sur

Le Drahthaar

Published by:

Chien de chasse aux qualités polyvalentes, il est également appelé braque allemand à poil dur.
Cette race est issue de croisements entre plusieurs chiens à poil dur comme le griffon Korthals, le Pudelpointer avec le braque allemand à poil court.

Un élevage relativement récent

La sélection de ce chien alliant efficacité et caractère commence à la fin du XIXe siècle.
Le Drahthaar est un chien musclé et harmonieux. Sa silhouette dégage une impression de résistance et de solidité.
Sa tête porte des sourcils fournis et une petite barbe qui lui donne l’aspect d’un vieux sage. Le crâne est plat et le stop bien marqué.

C’est un chien de grande taille qui peut mesurer jusqu’à 67 cm pour un mâle de 30 kg. La robe varie du rouan foncé au marron, mélangée de blanc, avec ou sans taches. Le poil est dur et dense, lui offrant une grande résistance aux intempéries. Les yeux sont sombres et la queue est portée horizontalement ou légèrement vers le haut.

Un chasseur émérite

Le Drahthaar excelle dans toutes les disciplines de la chasse : arrêt, rapporteur ou chien courant. Les chasseurs ont coutume de dire qu’avoir un Drahthaar est comme d’avoir trois chiens. Cependant, en France, on le plébiscite surtout pour ses qualités de chien d’arrêt dans les bois, les zones humides et les plaines.

C’est un chien souple et endurant. Fin limier, il déniche facilement le gibier et prend plaisir à ses balades sportives dont il a d’ailleurs grand besoin pour dépenser sa belle énergie.

D’un caractère doux et patient, le Drahthaar se montre également un très bon chien de compagnie. Très attaché à son maître, il aime jouer avec les enfants et saura défendre les membres de son foyer. Une éducation solide en fait un parfait compagnon car il a une bonne mémoire et comprend vite ce que l’on attend de lui. Il peut se montrer timide avec les étrangers.

Un gourmand à surveiller

Le Drahthaar est un chien qui a bon appétit et qui aime les bons petits plats. Il convient de lui proposer une alimentation équilibrée, surtout en dehors de la saison de chasse où son activité est forcément réduite. Il a une tendance à prendre du poids si la surveillance de ses repas n’est pas suffisante.

Chien rustique, il ne demande pas d’entretien particulier et présente une espérance de vie de 14 ans en moyenne.

On compte actuellement environ 10000 drahthaars en France, surtout utilisés pour la chasse. Mais cette race mérite d’être mieux connue car s’il a un besoin évident d’exercice, le Drahthaar fait un formidable chien de compagnie.

Dr Céline Lacourt

Insolite Mes Z'histoires Portraits Tendresse

teckels in love

Published by:

 

Chabadabada, version teckel

Kiki et Henry forment un beau couple. Ces deux teckels sont tombés amoureux au premier regard et partage leur vie depuis 6 ans.

Ils font niche commune dés les premiers rayons du soleil

Ils adorent partir en vacances, ensemble dans le même panier.

Ils ne sont jamais les derniers à se déguiser pour amuser la galerie

Ce qu’ils préfèrent ? se blottir l’un contre l’autre

Et se faire des câlins et des léchouilles

Quand vient l’hiver, ils portent des tricots assortis

Et partagent le même plaid devant la cheminée

Ne sont ils pas mignons ?

Et voici Jennifer Mooney, l’heureuse maitresse de ces deux adorables teckels que sont Henry et Kiki

Elle est complétement folle de ses deux petits chiens, qui le lui rendent bien

Evidemment, ils ont même un compte Instagram : www.instagram.com/henryloveskiki

Allez, bonne nuit Henry et Kiki !

 

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Duo de choc !

Published by:

 

Duels de croquettes

Pour prendre une bonne photo, il suffit parfois d’avoir LA bonne idée. C’est en tout cas ce qu’a eu le photographe allemand Christian Vieler pour prendre cette série.

Son challenge consistait à immortaliser des couples de chiens. Jusque là rien de bien compliqué pour ce professionnel spécialisé dans le portrait animalier. Mais il a eu envie de capturer des expressions plus vivantes et spontanées.

Pour cela il a eu recours à un truc : lancer des croquettes aux deux chiens en même temps pour saisir leur réaction lors de ce duel de choc. La concentration des toutous en prend un sacré coup ! et le résultat est tout aussi drôle que beau. Regardez, les photos parlent d’elles-mêmes :

Crédit photo : Christian Vieler / Caters / Sipa

 

Insolite Mes Z'histoires

Duo de Baroudeurs

Published by:

 

Jamais sans mes chiens…

…Telle pourrait être la devise de Maria Schultz.
Cette insatiable voyageuse a décidé de parcourir les Etats-Unis avec ses deux fidèles compagnons, Riley et Kona, de magnifiques bergers australiens.

Ce ne sont pas moins de 16 états que ces baroudeurs à deux et quatre pattes ont déjà traversés. Un road-trip à la  découverte de paysages grandioses, ponctué par des excursions en vélo, en canoé ou en paddle. Le rêve !

Vous aussi, vous êtes tentés par l’aventure ?
 

Alors les loulous, on y va ?


 

Un petit jogging sur la plage pour se mettre en jambe ?


 

Et maintenant un tour en canoé. Je voudrais pas dire, mais vous ne ramez pas beaucoup !


 

On enchaine avec une rando en vélo ? même si c’est toujours la même qui pédale…


 

On n’est pas bien là ?


 

Une virée en paddle, pour varier les plaisirs


 

Allez, on repart, la route n’attend pas…


 

Mes Z'infos Santé

Les soins quotidiens

Published by:

Les petits gestes à ne pas oublier

Adopter un animal de compagnie, c’est s’engager à veiller sur lui tout au long de sa vie, à s’occuper de son bien-être.

Une gamelle bien remplie, des visites régulières chez son vétérinaire préféré, des sorties nombreuses pour les chiens, une litière propre pour les chats, une cage changée régulièrement pour certains, et des câlins à profusion pour tout le monde !

Il ne faut pas non plus oublier les petits gestes du quotidien. Ces soins ne sont pas compliqués à mettre en place. En revanche, il vaut mieux y habituer votre compagnon dès son plus jeune âge, en commençant progressivement par des séances plus courtes.

Un brossage régulier

Si une visite chez le toiletteur ne s’impose pas nécessairement, le brossage régulier est indispensable à votre animal. Il permet de retirer les poils morts. La fréquence de ce brossage va dépendre de la longueur des poils et de la saison (plus souvent en période de mue). Les poils s’agglutinent et peuvent former des bourres indémêlables, surtout lorsque le pelage est laineux. Pour les chats qui portent un soin particulier à leur toilette, l’ingestion de ces poils provoque des vomissements, voir des constipations. Enfin, un pelage non entretenu favorise l’apparition de maladies cutanées.

Le choix de la brosse dépend à la fois de la densité et de la longueur du poil. Pour un chinchilla, une petite brosse souple suffit, mais chez le berger des Pyrénées, il vaut mieux utiliser une brosse dure avec des crans plus longs. Attention à certaines brosses blessantes, aux crochets recourbés. La brosse à rangée de dents uniques, courtes, fines et serrées, en métal, est la plus polyvalente. Elle ne blesse pas la peau, n’arrache pas le poil mais retire efficacement une grande quantité de poils morts alliant l’action mécanique à l’action électrostatique. Le brossage est aussi l’occasion d’inspecter la peau de votre animal, à la recherche de parasites.

Épilation et nettoyage des oreilles

La présence de poils gêne l’aération naturelle du conduit et peut entraîner l’apparition d’otites. Il convient de les épiler régulièrement. On peut procéder par petites tractions avec les doigts, ou bien utiliser une pince à épiler. Il peut être difficile d’épiler les deux conduits dans la foulée car le geste n’est somme toute pas des plus agréable et parfois, il est plus facile de le faire accepter au chien en deux temps. Une fois le conduit épilé, il doit être nettoyé, surtout sur les animaux plus sensibles aux otites (races prédisposées ou sensibilité individuelle). Pour cela, on remplit le conduit auditif avec un produit adapté et conseillé par votre vétérinaire. On masse de façon à bien faire remonter les sérosités accumulées dans le fond de l’oreille. Ensuite, on essuie ce qui ressort à l’aide d’un coton, ou d’une compresse enroulée autour du doigt. L’usage des cotons-tiges est à proscrire absolument. On peut former un bouchon difficile à dégager.

Nettoyage des yeux

Ce soin concerne les animaux aux nez courts (chat persan, bouledogue…), les animaux dont les canaux lacrymaux sont bouchés, et les plus sensibles (les chats roux ou blancs, les animaux aux yeux clairs).

Il faut éviter la persistance d’une région humide liée à l’écoulement des larmes au coin des yeux. Ce soin limite le risque de conjonctivite secondaire. On peut utiliser une lotion, des lingettes ou bien un gel, sur les conseils de votre vétérinaire. La lotion est directement versée sur l’œil que l’on nettoie ensuite, de l’intérieur vers l’extérieur avec un petit morceau de papier toilette. Le coton laisse des fibres, certaines compresses peuvent être irritantes. Lorsque l’on utilise du gel, il peut être versé sur le papier avant de nettoyer l’œil.

Nettoyage des plis

Certaines races, de chiens en particulier, présentent de nombreux plis sur la tête notamment. Ces plis demeurent humides et peu aérés, terrain propice au développement de certaines bactéries et lieu d’apparition des dermites. Il ne faut pas oublier les sharpei, dont les plis ne se limitent pas à la tête, les espaces interdigités (entre les coussinets), ou, chez les lapins par exemple, les replis de part et d’autre des bourses ou de la vulve. Chaque animal a sa morphologie, à vous de repérer ces zones sensibles. Il faut les nettoyer régulièrement et surtout les sécher en douceur, en veiller à ne jamais irriter la peau. Chasse aux épillets aussi dans ces plis, surtout entre les coussinets !

Coupe des griffes

Ce soin n’est pas forcément nécessaire pour tous les animaux. En effet, le chien sportif usera naturellement ses griffes, tout comme le chat qui adore les  faire sur le tronc d’arbre du jardin. Mais le lapin qui ne sort que dans votre salon, le chat d’appartement qui boude son griffoir ou encore le vieux toutou qui se déplace de moins en moins, peuvent avoir besoin d’une séance manucure.

Les griffes sont formées d’une partie irriguée et sensible à la base du doigt. Il ne faut couper que la partie extrême, qui ne comporte ni vaisseau, ni terminaison nerveuse. Sur une griffe blanche, c’est simple. On voit par transparence la partie rosée, à laquelle il ne faut pas toucher, et la partie transparente, au bout. C’est celle-ci que l’on peut couper. L’utilisation d’un coupe griffe en forme d’une paire de ciseaux est la plus facile, rapide et efficace. Il faut bien sûr le choisir adapté à votre compagnon. Les griffes du berger allemand sont plus dures que celles du lapin ! Sur une griffe noire, il est parfois plus prudent de faire un tour chez le vétérinaire ou le toiletteur. En général, en coupant ¼ tous les mois, on ne risque pas de couper trop court. Si tel est le cas, pas de panique, une petite compression et la pose d’un petit pansement temporaire suffit à régler le problème.

Dr Céline Lacourt

Enregistrer

Associations Insolite Mes Z'histoires

Parenthèse de luxe

Published by:

Parce qu’ils le valent bien !

Souvent la vie ne les pas gâtés. Abandonnés, oubliés, parfois victimes de mauvais traitements, les chiens de refuge ont chacun leur histoire. Et tous méritent d’être choyés, aimés, adoptés. Tous ont droit à une seconde chance.

Dans un refuge de Londres, le personnel a décidé d’offrir à quelques uns de leur chien un peu déprimés, une journée particulière dans un hôtel de luxe. Un hôtel pour chien bien sûr. Là ce ne sont qu’attentions délicates, papouilles, toilettage et bichonnage en tout genre, sans oublier les friandises et autres douceurs.

Une véritable parenthèse de luxe et de volupté pour ces petits toutous qui ont tous retrouvé le sourire, et pour beaucoup : une nouvelle famille.

 

Bandit, un beau mâle de 8 ans, qui adore se faire brosser et chouchouter

 

La mignonne petite Roxy, croisée terrier/chihuahua, sait prendre des pauses de marquise

 

Freddie, le drôle de petit shi-tsu de 2 ans, apprécie d’être traité en VIP

 

L’adorable Luna, une staffie de 11 ans, prend l’apéritif en toute simplicité

 

Les canapés sont faits pour les chiens. Qui oserait dire le contraire ?

 

George, un papy staffordshire bull terrier de 12 ans, reste vif et fringant malgré sa moustache grisonnante

 

Ce beau loulou au regard tendre a reçu un petit jouet qui lui plait beaucoup

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

chiens fleuris

Published by:

Ho my dog !

Les anglais, c’est bien connu, sont les rois de l’excentricité. Ils ont en outre deux grandes passions : les jardins et les chiens.

Comment concilier ces hobbies so british ? En organisant un festival de chiens fleuris !

La dernière édition du Inner Temple Garden Dog Show s’est déroulée à Londres le 21 mai 2017. Et on peut dire que le spectacle était tout ce qu’il y a de plus bucolique et excentrique, à l’anglaise donc…

 

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Droles de bouilles ?

Published by:

Mimiques de chiens

Les chiens nous font du bien. Déjà parce qu’ils nous aiment, qu’ils sont tendres, fidèles, joyeux, coquins, affectueux… Et puis aussi parce qu’ils nous font rire. Parfois même à leur dépend.

C’est en tout cas le parti pris du photographe anglais Nick Ridley, qui a su capter les mimiques les plus loufoques de nos amis chiens et ce pendant qu’ils courent. Certaines gueules sont presque effrayantes, mais la plupart sont tout bonnement hilarantes.

Ben quoi ? Qu’est-ce qu’elle ma gueule ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Mes Z'histoires

L’art au bout des doigts

Published by:

Éloge de la paresse

Iris Scott, une jeune peintre de Brooklin, New York, peut remercier son penchant naturel à la paresse.

Alors qu’elle vivait à Taïwan, cette jeune trentenaire s’adonnait comme chaque jour à sa passion: la peinture.

Un jour, alors que tous ses pinceaux étaient sales, elle eut la flemme de les nettoyer et commençât à peindre avec les doigts. Ce fut une révélation !

La sensation de la matière, les effets nouveaux qu’elle pouvait donner, tout lui plu. Elle se découvrit alors un style unique qui la fit connaitre de Taiwan à New York.

Une série particulièrement, intitulée « les chiens qui s’ébrouent », lui valut un beau succès. Je vous laisse juger du résultat. Bluffant non ?

 

 

Insolite Mes Z'histoires

La Boulangerie des 3 chiens

Published by:

Une histoire de gourmandise

Il était une fois… 3 chiens gourmands, dont les maitres l’étaient tout autant. Les conséquences ne se firent pas attendre : les maitres attentionnés se mirent à confectionner des gâteaux pour leurs chiens. Et les chiens adorèrent ça !

Alors, comme c’étaient de gentils humains qui aimaient tous les chiens, ils décidèrent d’ouvrir une boulangerie pâtisserie spécialement pour eux. Le succès fut fulgurant et il existe maintenant toute une chaine de ces « Three dog bakerie », nommées ainsi en honneur aux trois chiens gourmands. Une bien jolie histoire qui met l’eau à la bouche…

 

 

Enregistrer

Enregistrer