Insolite Le Z'édito

Mes 10 bonnes résolutions pour 2017

Published by:

On y croit !

Janvier est le mois des bonnes résolutions, que souvent le vent emporte, dés février…
Voici les miennes, plus ou moins réalistes, plus ou moins optimistes, et vous quelles sont les vôtres ?

1/ Manger moins goulument

2/ Faire de l’exercice

3/ Partir en vacances plus souvent

4/ Faire de nouvelles rencontres

 

5/ Rester zen en toute circonstance

6/ Apprendre une nouvelle langue

7/ Prendre soin de ma santé

8/ Être attentif aux autres

9/ Cultiver mon jardin

10/ Ne pas déprimer si je n’ai réussi à tenir aucune des 9 premières résolutions…

 

Enregistrer

Insolite Mes Z'histoires

Danse avec les chiens

Published by:

Pole Danse Dog

Rebecca Kennedy est une jeune anglaise de 24 ans qui pratique la Pole Danse, une discipline qui mêle danse et acrobaties autour d’une barre. Jusque là rien d’étonnant, la discipline connaissant de plus en plus de succès.

Mais lorsqu’elle décide d’y associer Izzy, son border Collie, l’exercice devient tout à fait singulier. Pour que le duo fonctionne, la complicité est le maître mot. Au vu du spectacle, ces deux là n’en manquent pas.

Alors, à quand un numéro de Pole Danse avec un Basset Hound ?

 

Le Z'édito

Le Z’édito de 2017

Published by:

 

Tous mes vœux pour une merveilleuse année 2017 !

Quelle rime avec pirouettes et galipettes;
croquettes et crêpes Suzette;
guinguettes et poudre d’escampette…

Bref, que 2017 soit une fête,
c’est tout ce que je vous souhaite.

signé : Z le poète

Mes Z'infos Zoom sur

Le lapin angora

Published by:

 

Le lapin angora se caractérise par des poils très longs. Il est souvent élevé pour sa fourrure, utilisée dans l’industrie textile de haut de gamme.

C’est une mutation génétique perturbant le fonctionnement du follicule pileux (racine du poil) qui est à l’origine de la fourrure exceptionnelle du lapin angora. Le poil pousse pendant plus de 3 mois. Il devient par conséquent particulièrement long et peut atteindre une quinzaine de centimètres. L’angora français, classique, est le lapin élevé pour sa fourrure. Son cousin, le lapin nain angora présente la même fourrure somptueuse.

Une petite boule blanche

En animal de compagnie, on trouve le plus souvent le lapin nain angora. Il pèse environ 2 kg, petite boule de fourrure blanche et soyeuse, avec un museau développé, portant des oreilles coiffées d’épis. Rappelons la nécessité, avant de craquer sur cette boule d’amour, de brosser quotidiennement cette jolie fourrure. Que ce soit dans les fermes pédagogiques dans sa version « big » ou en lapin nain dans un appartement, le lapin angora doit être allégé de son pelage de façon régulière. En effet, l’accumulation trop importante de poils est source de problèmes dermatologiques. Il faut donc le tondre, à l’aide d’une simple tondeuse, tous les 3 à 4 mois. Entre les tontes, un brossage quotidien permet d’éviter la formation de nœuds très douloureux pour l’animal. Le lapin est un animal très propre qui passe beaucoup de temps à se lécher consciencieusement. Avaler des poils longs représente un risque de formation de boules de poils dans le tube digestif et d’occlusion. Le brossage permet d’éliminer tous ces poils morts. Après la tonte, ces derniers sont plus fragiles dans les jours qui suivent. Il faut veiller à leur fournir une alimentation plus riche et à bien les protéger contre le froid et les courants d’air.

Comment le nourrir

L’alimentation du lapin de compagnie se compose de 80 % de foin, 10 % de verdure (pissenlit, herbe fraîche, si possible non polluée), 5 % de granulés et 5 % de petites « récompenses » telles les carottes. Le foin doit constituer son principal aliment. Il doit en consommer une grosse poignée par jour. Il aide à user les dents et prévient les boules de poil de l’angora. Il est aussi indispensable que l’eau et doit être distribué à volonté. Les lapins aiment particulièrement le regain, seconde coupe du foin qui est plus vert et plus fin que la première coupe. Il faut aussi privilégier les feuilles vertes, ce sont elles qui contiennent la silice qui va également user les dents.

Dr Céline Lacourt

Si vous souhaitez en savoir d’avantage sur le lapin angora et, pourquoi pas, en adopter un, vous pouvez contacter l’élevage Sacripoils  www.sacripoils.fr

 

Enregistrer

Arts et cultures Mes Z'histoires

A couper le souffle

Gallery Published by:

Jungle top models

Pedro Jarque Krebs est un photographe inspiré et patient.

Inspiré, cela ne fait aucun doute lorsque l’on regarde ses clichés de la faune sauvage d’une beauté spectaculaire.

Patient, car justement ses modèles sont des animaux sauvages, pas des bêtes de cirque. Pas question de les faire poser dans un studio photo.

Pedro part donc à la chasse photographique, pour capturer les expressions de ces modèles pas comme les autres, dans leur milieu naturel.

Ensuite,  il traite ses images en incrustant un fond de couleur, créant ainsi l’illusion d’une prise de vue en studio. Les résultats sont là : ébouriffants !

Vous pouvez retrouver l’ensemble de son travail sur son site : pedrojarque.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Associations Insolite Mes Z'histoires

Calendriers de tous poils

Published by:

Bonne année, bonne santé !

L’un des rituels les plus amusants du passage à la nouvelle année c’est certainement les calendriers. Surtout depuis que la grande tendance est de poser dans le plus simple appareil. Des pin-up aux rugbymen, des employés de la poste au sapeur pompiers, ils rivalisent d’originalité.

Mais si faire fantasmer ne peut pas faire de mal, œuvrer en même temps pour une cause peut joindre l’utile à l’agréable. C’est le but atteint par le calendrier édité par ce photographe américain Ricki Beason

De beaux gaillards en uniformes posent torses nus avec des chiens de refuge, afin d’aider à leur adoption. Une belle initiative qu’on ne peut qu’encourager chez Z le chien.

Alors, pour l’année prochaine, qui s’y colle ?

Mes Z'infos Zoom sur

10 questions à se poser avant d’adopter un Jack Russel

Published by:

Vous prévoyez d’adopter un Jack Russel ? Voici 10 questions à se poser…avant !

1/ Combien de temps pourrais-je lui consacrer chaque jour ?

Cette question n’a pas de réponse fixe. Le mieux est évidement de pouvoir partager plusieurs heures avec votre chien. Que ce soit pour des jeux, des promenades et des câlins, car il a vraiment besoin des trois.

2/ Est ce que je me sens capable d’être ferme ?

Le Jack a du tempérament et ce dés le plus jeune age. Il cherchera toujours à vous tester, il s’agit alors de mettre en place des limites. Un non dit d’une voix ferme suffit généralement. Comme toujours en éducation canine, toute violence est proscrite. La main de fer dans le gant de velours…

3/ Aurais je la patience de l’éduquer avec douceur ?

Suite du point précédent. Le Jack, surtout quand il est chiot, peut se montrer assez énergique, voir trop, et quelque peu destructeur. Il s’agit de ne pas perdre patience mais de lui montrer calmement ce que vous attendez de lui. Lorsqu’il fait une bêtise, juste ignorez le, c’est  une punition suffisante. Et n’hésitez pas à le récompenser lorsqu’il se comporte tel que vous le souhaitez.

4/ Suis je quelqu’un de sportif ?

Le Jack est un terrier à l’énergie débordante et très endurant. Si vous êtes sportif, vous pourrez courir des heures avec lui en forêt, créant ainsi entre vous une grande complicité. Mais si vous ne l’êtes pas, ce n’est pas grave, lui le sera pour vous!  L’important c’est de lui donner la possibilité de se dépenser. Et rien ne vous empêche de rester assis sur un banc pendant qu’il fait son jogging matinal.

5/ Mon Jack devra il cohabiter avec d’autres animaux ?

Le Jack étant souvent une race dominante, la cohabitation entre 2 mâles entiers peut poser problème. Cela arrive aussi, mais plus rarement, entre 2 femelles. Avec les chats, en revanche, tout se passe généralement très bien. Il les considérera comme ses chats (à ne pas confondre avec les autres chats).
Il est plutôt déconseillé de vouloir faire cohabiter un Jack et un lapin nain ou autre petit rongeur. L’instinct de chasse peut vite reprendre dessus et, même si ce n’est pour lui qu’un jeu, un coup de dent peut être fatal au petit Bunny.

6/ Suis obligé d’avoir un jardin ?

Le Jack n’est vraiment pas un chien d’appartement qu’on pose sur un canapé et qu’on retrouve le soir avant d’enfiler ses chaussons. Un jardin peut être pour lui l’occasion de se dépenser. Mais cela ne doit pas remplacer les sorties quotidiennes. Comme tous les chiens, le Jack a besoin de sortir de sa maison pour se sociabiliser et rencontrer d’autres congénères. Donc si vous n’avez pas de jardin mais que vous emmenez votre jack courir tous les jours, il sera parfaitement équilibré.

7/ Que vais je faire de lui pendant les vacances ?

Comme pour n’importe quel animal, ce point doit être envisagé avant l’adoption. Il n’est pas question de venir gonfler les horribles statistiques de l’abandon en France…
Deux solution s’offrent à vous:
– Soit vous le faites garder par des proches ou dans une pension canine. Pensez alors à bien réserver les dates à l’avance, certaines périodes étant très demandées.
– Soit vous l’emmener avec vous. En voiture, prévoyez de l’attacher avec une ceinture spéciale ou de le mettre dans une caisse de transport. En train, vous pouvez aisément le mettre dans un sac de transport grâce à son petit format. En avion, cela peut ne pas être si évident, car les compagnies sont très strictes sur le poids de l’animal, en général 6kg en comptant le sac. Sinon c’est le voyage en soute, pas très folichon…

8/ Est ce que j’ai les moyens financiers de m’en occuper ?

Idem que pour le point précédent: cette question est a se poser avant l’acquisition de n’importe quel animal.
Le Jack est un chien rustique et ne souffre d’aucune pathologie particulière. Mais il convient tout de même de lui fournir une alimentation de qualité et de l’emmener au moins une fois par an chez le vétérinaire pour ses vaccins obligatoires.

9/ Est-ce que je veux le faire reproduire ?

La question doit se poser assez rapidement après l’adoption, la stérilisation étant conseillée plutôt jeune.
Même si cela n’est en rien recommandé, beaucoup souhaitent faire faire une portée à leur chienne avant la stérilisation.
Si vous souhaitez faire reproduire votre animal, assurez vous avant cela de pouvoir placer tous les chiots.
Si c’est un pur race inscrit au Lof, un contrat de saillie devra être fait, puis la portée déclarée à la SCC, avant la cession des chiots à l’âge de 8 semaines minimum. Une seule portée par an est autorisée pour les particuliers. De toute façon, il serait dangereux pour la chienne d’en faire plus. De même, il vaut mieux attendre que la chienne ait au moins 18 mois pour sa première portée.
Pour les mâles, une castration précoce supprimera les problèmes de rivalité inter-mâles. Si elle est pratiquée plus tardivement, les effets seront peut-être amoindris.
Quelle que soit votre décision, gardez à l’esprit que les chiens n’ont pas nécessairement besoin de se reproduire. En revanche chaque chiot a besoin d’un bon foyer.

10/ Ai je un cœur assez grand pour ce petit chien ?

Peut-être la plus importante de toutes les questions, car lui oui, il aura un cœur suffisamment grand pour vous mettre tout entier à l’intérieur !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Insolite Mes Z'histoires Portraits

Eli le beagle tout terrain

Published by:

Les sports d’hiver c’est aussi pour les chiens

Les beagles sont des chiens actifs, toujours partants pour de nouvelles aventures. Et mon copain Eli ne déroge pas à la règle. Alors, comme ses maitres sont professeurs de snowboard, c’est tout naturellement qu’il les suit sur les pistes enneigées.

Moi à sa place, je serai resté gentiment à attendre à la maison, mais ce n’est pas le style d’Eli le casse cou.

Maintenant il est devenu la star de la station. Et quand vient l’été il s’essaye même au paddle. Un sacré champion cet Eli !

D’ailleurs c’est son anniversaire : Happy Birthday Eli !

 

 

 

 

Insolite Mes Z'histoires

Copain comme cochon

Published by:

Dreamy, le cochon qui rêvait d’être un chien

On connaissait le film Babe, l’histoire d’un petit cochon qui se prenait pour un chien de berger. Mais parfois la fiction se fait rattraper par le réel. Voici donc Dreamy, un adorable petit cochon élevé avec des chiens et qui est persuadé qu’il en est un. Regardez comme ils sont mignons. La tendresse à l’état pur.