Arts et cultures Mes Z'histoires

Ken Bailey

Gallery Published by:

Les rois de la pub

Ken Bailey est un artiste américain, né en 1953 à Salt Lake City. Ses illustrations de chiens et chats inspirées des publicités vintages, l’ont rendu célèbre partout dans le monde. Une des particularité de son œuvre est d’être facilement personnalisable. Ainsi, sur son site  www.kenbailey.com vous pouvez commander une reproduction au nom de votre animal de compagnie. La grande classe !

 

Concours Mes Z'amis

Les lauréats de l’été

Published by:

Merci pour vos photos de vacances !

Voici les plus jolies photos reçues jusqu’à maintenant pour le concours d’été. Bravo, vous êtes superbes !

Mais il semblerait qu’il y ait une majorité de bassets… étrange non ? …

 

Hommages Mes Z'amis

Pitchoune

Published by:

Z le chien et toute l’équipe des amis de la rédac, souhaite rendre hommage à leur copain Pitchoune, parti le 31 juillet au paradis des gentils toutous…

Lison, sa maîtresse, lui a dédié ces quelques mots :

« Beau. Apaisé. De là haut il vous truffe et vous léchouille, j’en suis sûre…
Pitchoune 1er, the King, le Chouppon, la Chouppade, la Tchouppine, le Tchou, la Chipolette, la Merguez, le Mec, le Cabri, le Quad, le Crapaud, la Pitchounada…
Pitchoune mon amour de toutou. Gentil, drôle, cabotin, pétillant, libre, un toutou comme pas deux. Qui a pris soin de sa maîtresse, toujours ! Love »

Pitchoune3

 

 

Insolite Mes Z'histoires

Poules lovers

Published by:

Des poules

De plus en plus d’associations tentent de venir en aide aux poules de batterie, en les rachetant aux élevages et en les faisant adopter par des particuliers. Malheureusement, ces pauvres petites poulettes ayant vécues entassées dans des cages ou de minuscules enclos, arrivent toutes déplumées dans leur nouvelle vie.

et des pulls

Certains de ces amis des animaux se sont mis en tête de leur tricoter des petits pull-over pour passer l’hiver. Et qui mieux qu’une grand mère pour tricoter ? Dans le nord de l’Angleterre, une maison de retraite a adopté pour ses pensionnaires des petites poules qui retrouvent goût à la vie avec de charmantes mamies. Du coup les grand-mères s’occupent en tricotant et en remerciement leurs petites protégées leur offrent…des œufs frais bien sûr !

poule-tricot3

poule-tricot

Mes Z'infos Santé

Danger dans l’herbe

Published by:

Gare aux épillets

Les épillets sont de petits végétaux dont la forme rappelle celle des épis de blé. Ils s’accrochent facilement aux poils de nos compagnons et peuvent être à l’origine de problèmes graves nécessitant l’intervention chirurgicale du vétérinaire.

De retour de promenade, spécialement en cette saison et après une balade dans les herbes hautes, il est important de prendre le temps de bien examiner son chien. Outre les éventuels parasites (tiques en particulier) que vous pourrez retirer avant tout danger de transmission de maladie, soyez vigilants à la présence de ces petits végétaux. Leurs lieux de prédilection sont principalement entre les doigts, sous les aisselles, dans les oreilles ou sur la truffe des chiens qui aiment renifler les odeurs et découvrir leur terrain de jeux avec le nez.

truffe

Entre les doigts…

Si on les trouve rapidement, il est facile de les retirer. Mais très vite, ces épillets percent le derme et pénètrent sous la peau. Ils progressent en s’enfonçant de plus en plus avant et ne sortent pas spontanément. En effet, leur forme ne permet que la « marche en avant » ! Localement, sur le lieu de pénétration, on peut observer un petit orifice. La peau autour est rouge et gonflée et il n’est pas rare que cette inflammation s’accompagne d’une surinfection identifiable à la présence de pus. En effet, l’organisme cherche à lutter contre la présence de ce corps étranger. Le chien se lèche l’extrémité de la patte, il boite. Si on tarde à consulter, le retrait à la simple pince de l’épillet venant de glisser sous peau ne sera plus possible et c’est alors que la chirurgie devient nécessaire. On retrouve parfois l’objet du délit à plusieurs centimètres au-delà de son point d’entrée !

cocker-en-safari

Dans les oreilles…

Lorsque l’épillet se trouve dans le fond de l’oreille, il engendre une otite, souvent unilatérale du moins dans un premier temps. Le chien secoue la tête, se gratte l’oreille et un écoulement purulent peut être observé. L’épillet peut demeurer avant le tympan mais également provoquer la perforation de ce dernier. Dans ce cas, le chien souffre d’une otite interne, aussi difficile à soigner que le corps étranger sera difficile à retirer. Le chien aura la tête penchée et pourra présenter des troubles de l’équilibre.

Sous la paupière…

Une localisation plus rare des épillets mais tout aussi impressionnante est l’œil du chien. L’épillet peut se placer sous la paupière, plus ou moins profondément tout autour du globe. Le chien souffre alors d’une conjonctivite avec un œil douloureux, souvent fermé et que le chien va frotter. Une ulcération (c’est-à-dire une plaie) de la cornée est rapidement créée, accompagnée d’une surinfection fréquente. Ici encore, selon la localisation du corps étranger, le geste du vétérinaire sera plus ou moins facile et nécessitera parfois une anesthésie générale.

Dr Céline Lacourt

Mes Z'infos Zoom sur

les petits lévriers

Published by:

Une grande famille

La famille des lévriers comporte de nombreuses races, dont les caractéristiques communes sont une morphologie longiligne, de longues pattes fines alliées à un corps musclé. Leur tête est fuselée et leur museau long et fin. Ils peuvent avoir le poil long comme le lévrier afghan, dur comme le lévrier écossais ou ras comme le greyhound anglais. Tous partagent une exceptionnelle aptitude à la course.

J’ai choisi de m’intéresser aujourd’hui aux deux plus petites races de lévrier, particulièrement adaptées à la compagnie : le petit lévrier italien et le whippet.

Le petit lévrier italien

levrier-italien

Des origines anciennes

Le petit lévrier italien descend des lévriers de petite taille qui existaient déjà en Egypte ancienne à la cour des Pharaons.  On retrouve ensuite sa trace dans la Grèce antique, puis en Italie dès le Vème siècle avant Jésus-Christ.  Son plus grand développement se situe à l’époque de la Renaissance, comme en atteste les nombreuses représentations sur les tableaux des plus grands maîtres italiens et étrangers.

levrier-italien-peinture

Un physique élégant

Bien que petit, il dispose de tous les caractéristiques d’un lévrier en miniature. C’est un prototype de raffinement et d’élégance. Il mesure de 32 à 38 cm, ce qui en fait le plus petit des lévriers, pour un poids de 5kg environ. Son pelage est court et soyeux avec des couleurs de robe allant du beige au noir en passant par toutes les nuances de gris.

Un grand sensible

De caractère docile, gai, affectueux et  très sensible, il demande une éducation toute en douceur. Il conviendra parfaitement à un maitre calme et posé, avec qui partager de tendres moments de complicité mais aura également besoin de longues promenades pour dépenser son énergie de petit lévrier.


 

Le Whippet

whippet-courses

Des champs de courses anglais au salons parisiens

Le whippet est une race anglaise dérivée des lévriers greyhound, alliant la grâce et l’élégance à de véritables qualités d’athlète. Son nom dérive de whip it, qui signifie « fouette cocher ! » ou « vas-y ! », injonction que les parieurs anglais lançaient à leurs favoris, pendant les courses. En France, c’est le lévrier le plus répandu, choisi essentiellement comme chien de compagnie.

levrier

Un modèle d’équilibre

Plus grand que son cousin italien, le whippet mesure de 47 à 53 cm pour le mâle et 44 à 49 cm pour la femelle, pour un poids allant de  12 à 15 kg pour le mâle et 10 à 13 kg pour la femelle.
Sous ses airs fragiles et précieux, c’est un chien robuste, craignant juste un peu le froid. Il a besoin de longues promenades mais sait se montrer calme et posé dans un appartement.
Le whippet est un chien équilibré, facile à vivre et extrêmement affectueux avec son maitre. Sa beauté, sa douceur et sa gentillesse en font un chien parfait pour toute la famille.

Mes Z'infos Santé

Attention, c’est l’été

Published by:

Attention, c’est l’été…

Avec les températures estivales et les projets de vacances, nos compagnons sont exposés à de petits accidents de santé.

chien-voiture

L’exposition à de fortes températures peut rapidement être fatale pour les animaux de compagnie. En effet, ils sont dépourvus de glandes sudoripares ou presque et ne régulent que difficilement leur température en haletant. La température dans une voiture, même stationnée à l’ombre et même avec les fenêtres ouvertes, monte très rapidement. Chaque année, on déplore ainsi trop de décès liés à la présence d’animaux dans les véhicules stationnés. Lors des longs trajets, veillez à réhydrater votre animal et n’hésitez à lui mouiller la tête et la truffe. En plein soleil, on appliquera de la crème solaire sur leur truffe et leurs oreilles.

Les piqûres d’insectes et autres petites bêtes

Puces, tiques et moustiques se régalent du sang de nos compagnons. Outre les démangeaisons bénignes, les manifestations allergiques existent et peuvent se compliquer de surinfection cutanée. Les parasites peuvent également transmettre des maladies (lyme, leishmaniose, piroplasmose…). Il convient donc de bien protéger vos animaux en appliquant pipettes ou spray, en leur ajustant un collier antiparasitaire ou en leur administrant un comprimé. Votre vétérinaire vous conseillera en fonction de votre animal, sur le produit préventif qui lui sera le mieux adapté.

oedème-de-quincke

Guêpes et abeilles peuvent également piquer nos animaux. Ici, c’est avant tout la douleur et la réaction allergique qu’il faut traiter et éviter. L’utilisation immédiate d’un aspi venin est toujours utile et il est préférable de consulter rapidement le vétérinaire le plus proche.

Les chenilles processionnaires

Chenillesprocessionnaires

 

Ces incidents concernent surtout les chiens dont la curiosité est irrépressible. Gare aux nécroses de langue, brûlures des babines et autres dégâts. Ici aussi, on consulte au plus vite.

Oursins, méduses

Quel plaisir que de partager un bain de mer avec son chien. Mais une patoune posée par mégarde sur un oursin devient vite douloureuse. On retirera les épines prudemment et on désinfectera soigneusement la patte. Le contact avec les méduses peut parfois s’avérer urticant bien que les poils des chiens les protègent assez bien. Une application de lotion calmante est possible. Le vétérinaire peut aussi soulager la douleur par une injection.

La tentation de la piscine

Rejoindre une bonne partie de water-polo est toujours tentant pour nos loulous. Mais attention, si la piscine n’est pas équipée d’escaliers et uniquement d’échelles, la sortie du chien peut s’avérer difficile et après des efforts fatigants, les noyades arrivent parfois.

Et nous…

chien-cage

Les statistiques sont hélas sans appel. Lors des grandes vacances, le plus gros danger pour les animaux de compagnie en France, c’est malheureusement nous. Nous, leurs propriétaires, qui, en trahissant leur confiance, allons en laisser plus d’un sur le bord de la route ou aux portes d’un refuge…

Dr Céline Lacourt

Hommages Mes Z'amis

Sandy

Published by:

Je voudrais partager ce bel hommage de Marie José et Jean-Claude d’Amiens à leur chienne Sandy qui les a quittés le mois dernier.
« Comme beaucoup de maitres, je dirais de toi que tu étais une chienne très gentille, caressante et intelligente à qui il ne manquait que la parole.
Tu allais avoir 14 ans et tu as lutté avec grand courage face à la maladie. Par 2 fois le vétérinaire a pu te sauver.
Et puis est arrivé ce matin ou tu m’as regardé intensément avec tes grands yeux noisettes avant de t’endormir à jamais à mes cotés, en laissant un énorme vide dans notre existence.
Comme une étoile qui brille dans la nuit, Sandy tu resteras à jamais dans nos cœurs. »
Le Z'édito

Le Z’édito des vacances

Published by:

Vive les vacances !

Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mes Z’aventures sur ce site et je vous en remercie du fond de mon grand cœur de basset !

L’été est là, avec ses promesses de soleil, de balades et de bonheur partagé, le moment de renforcer la complicité que l’on peut avoir avec son chien ou son chat à travers le jeu par exemple ou la découverte de nouveaux horizons.

Mais si pour la plupart d’entre nous, l’été rime avec joie, n’oublions pas que c’est aussi malheureusement la période où les abandons sont les plus nombreux. Les refuges font un travail formidable en accueillant tous ces pauvres laissé-pour-compte, victimes le plus souvent de l’égoïsme et l’ingratitude de certains humains. Si il vous reste une place dans votre maison et dans votre cœur, pensez à eux, adoptez les !

Comme ce site est avant tout le votre, je vous invite à continuer de m’envoyer les portraits de vos animaux adorés afin de figurer dans le diaporama des stars. Vous pouvez y joindre un petit texte de présentation pour compléter ma galerie d’amis ou encore participer au concours photo en cours.

Bonnes vacances !

Z le chien

Education Mes Z'infos

L’éducation positive

Published by:

Le concept

L’éducation positive est un concept de vie, une philosophie de la relation avec son chien, basée sur le respect et la non-violence. En aucun cas, le chien ne doit avoir peur de son maître, ni se sentir trompé.

La méthode

Pour cela on utilise le renforcement positif : méthode qui consiste à récompenser tous les bons comportements que réalise le chien, afin de l’inciter à les reproduire à nouveau. On peut récompenser son chien avec une friandise, une caresse, un jouet, etc…

happydog2

Les conséquences

Les relations entre le chien et son maître sont fondamentalement changées par rapport aux méthodes traditionnelles :
-le maître ne se pose plus en dominant, mais en guide, qui stimule la motivation et la créativité du chien, et qui canalise ses instincts, favorisant ainsi son insertion dans la famille et le monde civilisé.
– le chien réalise que son maître, s’il assume parfaitement cette position, est le leader de la relation, non parce qu’il faut le craindre mais parce qu’il sécurise et permet de s’épanouir.
Ces techniques de renforcements positifs sont également très efficaces pour rééduquer un chien adulte. Le chien va vite comprendre qu’il a plus intérêt à proposer des bons comportements, qu’à chercher par tous les moyen des actions négatives. Même les chiens seniors peuvent être éduqués en méthode positive : il n’est jamais trop tard pour leur apprendre de nouveaux exercices.

dog-clicker-training

Les liens

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les sites de :
Joseph Ortega, inventeur de la méthode naturelle et de l’école du chiot : www.ecole-de-chiot.fr
Catherine Collignon, pionnière du clicker training : www.animalin.net