Category Archives: Arts et cultures

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires Mes Z'infos

entre chat et lapin

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Duos de charme

Dans l’astrologie asiatique, le même signe est représenté par un lapin en Chine et par un chat au Vietnam. Est-ce à dire que ces deux mammifères, l’un herbivore, l’autre carnivore, ont plus de points communs qu’il n’y parait ?

A la vue de ces magnifiques portraits en duo, on est porté à le croire. Bravo à l’agence warrenphotographic de nous offrir de si belles images, qui nous plongent dans des abimes de douceur…

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Kung Fu Chachat !

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

 

On connaissait Kung Fu Panda, voici maintenant Kung Fu Chachat !

Pour quiconque partage sa vie avec un matou, ces clichés de positions dignes de Tigre et Dragon ne seront pas une surprise. Nos petits félins nous ont habitué à toute sorte de pitrerie et d’acrobatie variées.

Le talent du photographe Hisakata Hiroyuki, a été d’immortaliser, sans aucun trucage, les attitudes les plus martiales de nos tigres miniatures. Je pense même que parmi eux se cache le Bruce Lee félin. Miaouuuu !!!

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires Mes Z'infos

La messe des animaux

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Soyez tous bénis !

Aux Philippines, la foi catholique est bien vivante et s’exprime souvent avec ferveur. Parmi les nombreuses célébrations qui émaillent la vie quotidienne des habitants de Manille, il en est une qui se distingue quelque peu des autres. C’est la messe de la Saint François d’Assise, spécialement dédiée aux animaux.

A cette occasion, chacun vient avec son chien ou son chat afin qu’il soient bénis par le prêtre. l en est même qui portent des mygales apprivoisées ou des cafards de course… La bienveillance de Dieu ne connait pas de limites…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Mes Z'histoires

Fourmis

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Grand photographe du minuscule

Eko Adiyanto est un photographe indonésien passionné de macrophotographie. Sur sa magnifique île de Java, il parcoure les sentiers forestiers à la recherche de la beauté minuscule qui s’y cache.

Vouant aux fourmis un culte particulier, il nous dévoile quelques uns de ses plus beaux clichés. Spectaculaire !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

fou des roux

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

 

Tout roux, tout doux, tout chou !

Les animaux roux seraient ils les plus craquants de tous ?

Déjà que les chats roux ont la réputation d’être les plus gentils. En est-il de même pour les lapins, les chiens, les hamsters, les cochons d’Inde ?

On serait tenté de se le dire en voyant ces adorables duos de rouquins photographiés par Warren Photography, tous plus mignons les uns que les autres.

Alors, lesquels êtes vous prêts à câliner ? (Pour ma part, je les adore tous !)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Mes Z'histoires

chat porte-bonheur

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Le maneki neko

Connaissez vous le maneki neko ? Si vous avez déjà passé la porte d’un restaurant japonais, j’imagine que ce petit chat qui lève la patte n’a pas pu vous échapper.

La tradition

Le maneki neko, ou chat porte-bonheur, est issue d’une vieille tradition japonaise. Son nom signifie « chat qui invite » et il est censé attirer la chance et la fortune. Le plus souvent cette statuette se place à l’entrée d’un commerce, mais on peut aussi la mettre dans sa maison.

Les légendes

De nombreuses légendes existent concernant l’origine de ce petit chat porte-bonheur.

L’une d’elle raconte qu’un seigneur féodal fût surpris par un orage et se réfugia sous un arbre face à l’entrée d’un petit temple délabré. Sur le parvis se tenait un chat assis avec la patte levée. Intrigué, le seigneur quitta son refuge pour s’approcher du chat qui semblait l’inviter. Il n’était pas plutôt arrivé que la foudre frappa l’arbre où il se trouvait naguère. Le chat lui avait sauvé la vie !
En remerciement, le seigneur devint le bienfaiteur du temple, qui finit par prospérer et fut renommé le Temple de Gotokuji. Quand au chat, le jour de sa mort il fut fut enterré avec tous les honneurs dans le cimetière du Temple.

Les positions

Plusieurs types de maneki neko existent. Outre les matériaux dans lesquels il est créé (le plus souvent c’est en céramique) la position du chat a également son importance.

Selon qu’il lève la patte droite ou gauche, la signification change : s’il lève la patte droite, il fera venir l’argent, si c’est la gauche cela signifie qu’il attirera de nouveaux clients pour un commerce ou de nouveaux invités si vous le placez dans votre maison.

Les couleurs

Traditionnellement, à l’image du chat bobtail japonais, la couleur du maneki neko est le blanc, avec quelques taches tricolores.
Mais on peut le trouver dans d’autres couleurs, dans ce cas la signification sera différente : le rouge protégera des maladies, le vert favorisera la réussite dans les études, le noir éloignera les personnes malveillantes…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Mes Z'histoires

Top 15 des photos animalières 2017

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Œil de lynx

Pour faire une bonne photo animalière, on peut espérer avoir de la chance, ça arrive. Rarement. Le plus souvent c’est de patience dont il faudra faire preuve. Soigner sa lumière, sa composition, son cadrage et attendre, attendre encore… Et quand tout est parfait, clic ! savoir déclencher au bon moment.

Que ce soient pour immortaliser des rencontres improbables, des parades amoureuses, des combats ou des scènes de la vie quotidienne, les photographes ont su faire coïncider la nature et le graphisme. Les photos proviennent du monde entier et ont toutes en commun de célébrer les beautés de la faune sauvage.

Alors oui, je sais, l’année 2017 n’est pas encore terminée. Donc si vous vous sentez la fibre « reporter animalier », à vous de compléter ce top !

Pyramide de grenouilles. Jakarta, Indonésie. Photo Tanto Yensen

 

L’impala et le piqueboeuf. Parc Kruger, Afrique du Sud. Photo Eric Bosman

 

Illusion d’optique ou dinosaure préhistorique ? Photo Ross Foden

 

Tortue « bubblegum » ou la rencontre avec mésuse. Mer Rouge, Egypte. Photo Cinzia Bismark

 

Lions bien en rang. Zambie. Photo Tovie Hilley

 

Kung fu de mantes religieuses. Iran. Ali Khandan

 

Combat d’oiseaux. Lac Chilika, Inde. Photo Sujay Sankar

 

Bagarre de grizzlies. Alaska. Photo Jo Mac Intyre

 

Martins pécheurs. Ecosse. Photo Ali Abdulraheem

 

Loutre avec bonnet en algue. Californie, USA. Photo Beth Savidge

 

Colibri et sa fleur. Equateur. Photo Hymacar Valluri

 

Parade amoureuse digne des 1001 nuits. Campanie, Italie. Photo Ciro de Simone

 

L’amour sans se tromper. Photo Dave Bernes

 

La ronde des canards. Bangladesh. Photo Abdul Momin

 

Nouvel animal hybride : le daimpaon. Madhya Pradesh, Inde. Photo Amit Sharma

 

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Les chiens des présidents

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Les toutous de l’Elysée

Entre les présidents français et leurs chiens, c’est une longue histoire d’amour. Une relation faite de confiance et de loyauté, certainement plus durable qu’avec les électeurs.
Sous la 5ème république, pas un seul président ne dérogera à la règle : point de règne à l’Élysée sans un (ou plusieurs) toutou à ses côtés !

Rasemotte De Gaulle

Il y eu tout d’abord le grand Général De Gaulle…et son petit Rasemotte, un très british corgi. Il lui avait d’ailleurs été offert par sa majesté la reine d’Angleterre herself.
Les paparazzi ne courant pas les rues à cette époque, je n’ai pas réussi à mettre la main sur une photo du grand Charles et son petit chien. Mais on peut imaginer à peu près cela :

Jupiter Pompidou

Georges Pompidou va, sans le savoir, lancer une nouvelle mode : le labrador présidentiel. Avec Jupiter, commence la grande tradition des labradors, tantôt noir, tantôt sable, qui se poursuit jusqu’à ce jour. Jupiter était donc noir et cette image est l’une des rares où on peut le voir avec son maitre dans un cadre familial.

Samba et Jugurtha Giscard d’Estaing

Le labrador de Valery Giscard d’Estaing, noir lui aussi, se nommait Samba. Elle, puisque c’était une femelle, avait une copine braque de Weimar répondant au nom de Jugurtha. Valery Giscard d’Estaing fut le premier président à mettre en scène ses chiens dans le bureau élyséen.

Nil et Baltique Mitterand

C’est sans conteste François Mitterrand qui, avec ses deux labradors noirs Nil et Baltique, donna toutes ses lettres de noblesse à cette race de chien. De nombreuses photos nous montrent le président en compagnie de sa chienne adorée, Baltique, à qui une chanson de Renaud fut même dédiée.

Maskou, Sumo et Sumette Chirac

Tout naturellement, Jacques Chirac s’est vu offrir….un labrador noir ! Le président a tellement aimé son brave compagnon nommé Maskou qu’il a tenu a ce qu’il soit enterré dans les jardins de l’Élysée. Étonnement les autres chiens de Jacques Chirac ne furent pas des labradors mais des bichons, Sumo et Sumette et il les aima tout autant.

Clara, Big, Dumbledore et Tumi Sarkozy

Pour Nicolas Sarkozy, le choix fut encore plus évident : il avait déjà eu un labrador sable avant de devenir président. Lorsqu’il accéda aux fonctions suprêmes, on lui offrit donc: un labrador sable, qu’il baptisa Clara. Celle ci partageât les faveurs présidentielles avec les autres chiens du couple: Big le chihuahua de Carla, Dumbledore, un croisé terrier et Tumi, de race indéfinie. Un véritable homme à chiens ce Nicolas !

Philae Hollande

François Hollande continua la tradition en acceptant Philae, le labrador noir offert à la France par le Québec. Comment résister à cet adorable chiot si craquant ?

Figaro  et Nemo Macron

La rupture canine faillit venir avec Emmanuel Macron. Déjà maitre d’un dogue argentin du nom de Figaro, on pensait éteinte la tradition du labrador présidentiel.

Mais la continuité est en partie préservée puisque qu’Emmanuel  Macron et sa femme Brigitte viennent d’adopter dans un refuge de la SPA un croisé labrador-griffon de 2 ans. Le nouveau venu s’appelle Nemo, en hommage à Jules Verne. Souhaitons lui de vivre à l’Élysées, des aventures extraordinaires !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Bien chat-pottés

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Kawaii !

Au Japon, les amoureux des chats sont légion. Mais le pays du soleil levant est également connu pour être la patrie du « kawaii », qui signifie « mignon ».

Narttiya Buhm Tanabe, une jeune Tokyoïte éprise de chat, de chapeaux et de kawaii donc, a décidé d’allier ses trois passions en développant une ligne de couvre-chats en crochet, du plus bel effet.

Ce sont ses deux chats, Momotary et Megumi, qui jouent les mannequins. Les chapeaux sont vendus en ligne à d’autres amoureux des chats-pottés du monde entier. Trop mignon !

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

chiens fleuris

Published by:

Partagez ce contenu !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Ho my dog !

Les anglais, c’est bien connu, sont les rois de l’excentricité. Ils ont en outre deux grandes passions : les jardins et les chiens.

Comment concilier ces hobbies so british ? En organisant un festival de chiens fleuris !

La dernière édition du Inner Temple Garden Dog Show s’est déroulée à Londres le 21 mai 2017. Et on peut dire que le spectacle était tout ce qu’il y a de plus bucolique et excentrique, à l’anglaise donc…

 

Enregistrer