Mes Z'infos Zoom sur

Le Teckel

 

Aujourd’hui petit chien de compagnie, le teckel fait preuve de vivacité et d’espièglerie.

Le teckel est élevé depuis le Moyen Âge.
À l’origine, c’est un chien de chasse, descendant du basset allemand qui tire sa réputation de sa capacité à débusquer les terriers des blaireaux. C’est d’ailleurs de l’allemand « dachshund » (qui signifie blaireau) transformé en dackel puis teckel en français que notre petit chien tire son nom.

La race est officialisée en Allemagne à la fin du XIXe siècle.

Il existe trois types de teckel

Le teckel est un chien au corps allongé, court sur pattes. La fesse est musclée et le sternum bien marqué.

On distingue 3 types de teckel selon la nature du poil qui peut être court, long ou dur.

Le plus souvent le teckel est unicolore, rouge. Il peut aussi présenter une robe bicolore avec des marques feu ou encore bringée ou sanglier notamment le teckel à poil dur.

La tête est allongée sans être pointue avec des oreilles longues attachées haut. Le stop est discret. Le teckel adulte pèse entre 3 et 9 kg pour 11 à 25 cm au garrot. Cette grande variation explique une classification du teckel également selon sa taille : standard, nain ou kaninchen.

Un concentré d’intelligence et de dynamisme

Le teckel est un chien facétieux, très intelligent et joueur. Il est vif et joyeux mais le revers de ce caractère enjoué est son côté un peu têtu et parfois dominant. Il doit donc être éduqué tôt avec fermeté et douceur. Il profitera de la moindre faille.

Très attaché à son maître, c’est également un excellent chasseur qui adore fouiner.

Le plus habile à la chasse et le plus courageux est sans doute le teckel à poil dur. Sa robe dense et épaisse le protège bien contre les griffures des épineux et il ne recule pas devant le sanglier !

Le teckel à poil ras est le plus tendre et le plus calme tandis que celui à poil long convient bien aux familles car il est affectif et doux.

Une santé solide

Globalement le teckel est un chien de santé robuste. Il peut vivre très longtemps (16 ans en moyenne).

Sa fragilité tient essentiellement à la longueur de sa colonne vertébrale qui l’expose à des risques de hernies s’il sollicite trop son dos. Pour la même raison il est impératif de veiller à lui proposer une alimentation équilibrée afin d’éviter toute prise de poids.

Pour l’entretien du pelage, un brossage régulier est recommandé.

Dr Céline Lacourt