Mes Z'infos Zoom sur

Le Carlin

Partagez ce contenu !Print this page
Print
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Une bouille d’amour

Une histoire d’aristocratie et de voyage, une petite bouille d’amour dont l’histoire commence il y a bien longtemps.

En Europe, le nom de carlin vient probablement du comédien Carlo Antonio au XVIIIe siècle. Celui-ci portait en effet un masque noir rappelant la robe du petit chien. Aux États-Unis, on l’appelle pug, « poing », en raison de sa forme carrée. En Russie et en Allemagne, il est mops « fâché ».

Ses origines

Il est généralement admis que le carlin est né en Chine, au cours de la dynastie Chiang, c’est-à-dire il y a plusieurs milliers d’années. En comparant notre petite star aux nombreux dessins et gravures représentant trois types de petits chiens : le chien lion, le pékinois et le lo-sze, plusieurs hypothèses existent : ils pourraient avoir été croisés avec le dogue allemand ou le mastiff.

C’est via la Hollande que le carlin arrive en Europe au XVIIe siècle, par des échanges de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il est très apprécié à la cour et porte alors le nom de mâtin hollandais. Sa popularité s’étend de cour en cour, auprès de la marquise de Pompadour en France ou encore de Marie Antoinette et plus récemment aux côtés de la duchesse de Windsor. Avec l’arrivée de nouveaux chiens de petite taille, la place de notre petit carlin diminuera et l’espèce sera même menacée un temps d’extinction avant de reprendre son essor… et de finir sous les projecteurs ! Ainsi, le film Men in Black met en scène Franck et Kingsman, plus récemment, JB, un petit chiot carlin.


Son apparence physique

C’est un petit molosse. Il pèse entre 6 et 10 kg pour environ 30 cm au garrot. C’est un chien massif et dense. De petite taille, il est très musclé, avec une large poitrine. Sa silhouette s’inscrit dans un carré (d’où son nom américain). Sa face est large et ronde, très ridée sur le front (Mops). Le museau est court et aplati, avec de grands yeux ronds et globuleux et de petites oreilles repliées. La puissance dégagée par sa silhouette est adoucie par sa bouille exprimant affection et malice. La queue du carlin est haute et enroulée sur elle-même, formant parfois une double boucle. Court et lisse, le pelage ne demande pas de soin particulier. Le poil est luisant et doux. La robe peut prendre plusieurs teintes du blanc au noir en passant par le fauve. Les marques sont nettes et les plus noires possible, au niveau des oreilles et du masque du museau, ainsi que sur la raie du dos.


Santé et caractère

C’est avant tout un chien rustique. Cependant, comme beaucoup de chiens au museau aplati, il ronfle lorsqu’il respire. C’est également un animal qui ne supporte pas bien les fortes chaleurs. Les plis présents sur sa tête peuvent enfin être à l’origine de problèmes dermatologiques. L’espérance de vie de cette race est d’une dizaine d’années.

Le carlin est un chien doux et attachant. Il a un caractère joyeux et vif, très adapté aux jeunes enfants. Il aime la compagnie et peut se montrer un brin têtu.

Dr Céline Lacourt