Mes Z'infos Pratique Santé

Un environnement adapté pour les NAC

Published by:

Les maladies dont souffrent lapins, cochons d’Inde, hamsters… sont souvent liées à un environnement défectueux.


Une cage ventilée et spacieuse

Il convient de choisir une cage suffisamment grande, d’autant que lapins et cochons d’Inde apprécient de vivre avec un congénère. N’hésitez pas à faire vérifier le sexage par un vétérinaire au risque de finir avec une famille nombreuse ! Il est préférable de privilégier une cage munie de barreaux plutôt que celles aux parois en plexi. Si ces dernières ont le mérite de maintenir propre les alentours de la cage, elles ne permettent pas une aération suffisante et favorisent l’apparition de pathologies respiratoires et oculaires.


Un substrat de qualité

Litières de foin, de gravillons ou de copeaux sont à éviter au profit de chanvre ou, mieux encore, de « drybed », des tissus éponges qui se lavent et sèchent facilement et peuvent être changés toutes les 48h. La cage doit rester propre afin de limiter les problèmes cutanés en particulier sous les postérieurs des lapins. Une litière poussiéreuse irrite quant à elle les voies respiratoires.


Un environnement stimulant

Les lapins, comme les cochons d’Inde sont curieux et joueurs. Il est important d’enrichir leur environnement de cachettes et autres jeux. L’idéal est bien sûr de les faire sortir de leur cage tout en veillant à garantir la sécurité de la zone à laquelle ils ont accès. Gare aux fils électriques ! Les lapins qui auront la chance de pouvoir profiter d’un jardin doivent, encore plus que ceux vivant en intérieur, être vaccinés contre la myxomatose et la maladie hémorragique.


Une alimentation appropriée

Les affections dentaires dont souffrent souvent lapins et cochons d’Inde sont parfois liées à une alimentation défaillante. L’alimentation doit être composée principalement de foin de bonne qualité. Le foin doit être vert, odorant, non poussiéreux, et facile à attraper dans le sac. Il peut d’ailleurs suffire à alimenter l’animal. Une gamelle de légumes verts (salade, endive, persil, fanes de carottes…) peut également être proposée chaque jour. Les granulés ne doivent pas dépasser 25g/kg et par jour. La portion de fruit doit être raisonnable pour limiter l’apport en sucre, c’est-à-dire 1/8e de pomme, une fraise, 2 rondelles de banane… Enfin les sucreries type bâtonnets de céréales au miel sont à proscrire absolument.

Si l’installation de nos compagnons est importante le reste de la maison l’est également. Hygrométrie de 50 %, absence de courant d’air et de fumée en tout genre (cigarette, diffuseur d’odeur…) sont à respecter pour leur bonne santé.

Dr Céline Lacourt

Mes Z'infos Santé

Vasectomie ou castration ?

Published by:

Petit retour sur les méthodes de stérilisation possibles et leurs intérêts.

Après la castration chirurgicale, certains propriétaires sont surpris de retrouver leur chien « diminué ». Incompréhension de vocabulaire ? Divergences des attentes ? Curieusement, et sans doute parce que cela se voit « extérieurement », l’intervention du mâle est jugée plus « traumatisante » par les propriétaires.


Exérèse des gonades

La stérilisation est recommandée pour les femelles pour des raisons médicales (prévention des tumeurs sur les mamelles, prévention des infections utérines…). Elle permet également de supprimer les chaleurs de l’animal et le risque de gestation. Le vétérinaire retire chirurgicalement les ovaires, avec parfois l’utérus. La castration du mâle consiste à retirer les testicules après avoir fait une incision le long du fourreau. Quelque temps après l’intervention, la peau des bourses se rétracte progressivement et celles-ci deviennent quasiment absentes. L’exérèse des gonades (ovaires ou testicules) s’accompagne de la fin des sécrétions hormonales associées et donc permet la stérilisation.


Interruption du trajet des spermatozoïdes

La vasectomie consiste à ligaturer le canal permettant le trajet des spermatozoïdes vers le pénis. Ils sont toujours fabriqués par les testicules, mais l’éjaculation des gamètes n’est plus possible. L’animal est donc stérile. Cependant, il conserve ses testicules, ainsi que les hormones sécrétées par ceux-ci. La vasectomie ne présente pas plus de difficultés chirurgicales que la castration, ni plus de risques.


Un choix qui dépend de l’effet recherché

Si la volonté du propriétaire, par exemple un multi-possesseur ayant un mâle et plusieurs femelles, est d’éviter les gestations de ses femelles, sans opérer ces dernières, alors la vasectomie peut présenter un intérêt. Il existe des cas où la castration est décidée pour des raisons médicales également : tumeur de la prostate, certaines tumeurs péri-anales… Dans ces cas, on recherche la fin de l’imprégnation hormonale qui favorise l’apparition de ces maladies.

La plupart du temps cependant, ce sont des raisons comportementales qui incitent à prendre la décision : chien fugueur, hyper-excité sexuellement, agressif envers les autres mâles entiers… Dans ce contexte également, on cherchera à supprimer l’influence hormonale sur ces traits de comportement. La suppression des hormones ne sera possible qu’en retirant les testicules et c’est donc bien une castration qui sera conseillée. La pose de prothèses est une possibilité pour les propriétaires désireux de conserver la présence des bourses.

Deux techniques chirurgicales sont donc réalisables pour stériliser le chien mâle en fonction de l’objectif recherché. Rappelons qu’il est également possible de poser un implant sous la peau du chien, pour une action de 6 à 12 mois, qui bloque la sécrétion des hormones mâles sans passer par la case chirurgie.

Dr Céline Lacourt

Arts et cultures Education Mes Z'infos

Le mondial du Mushing

Published by:

Pour la première fois, en mars 2019, les championnats du monde de traîneaux à chiens et ski-dog ont eu lieu en France.

415 attelages soit plus de 1500 chiens, provenant de 25 pays différents ont concouru. Au-delà des capacités sportives et stratégiques, c’est avant tout la complicité entre le guide et son équipage qui permet de réaliser les plus belles performances.


De véritables athlètes

La discipline de traîneaux à chiens nécessite des capacités sportives spécifiques. Les chiens doivent être adaptés aux températures rigoureuses et faire preuve d’une grande endurance, de puissance et d’agilité. Les chiens nordiques, dont les meilleures lignées ont été sélectionnées, ont été croisés afin d’améliorer les performances des champions.

À Bessans, les spectateurs ont pu admirer les équipages de Siberian Huskies, chouchous du public avec leurs beaux yeux bleus. Il y avait aussi les Alaskan Huskies remarquables de rapidité et d’endurance, les Norwegian Hounds, forces tranquilles d’une grande gentillesse, les Eurohounds rapides et légers et les Grysters volontaires et courageux.


Un entraînement exigeant qui doit rester ludique

Dès leur plus jeune âge, ces sportifs sont choisis par les mushers qui composent ainsi leur future meute et élèvent les chiots en fonction de leur caractère mais aussi de leur futur rôle au sein de l’attelage. Hommes et animaux apprennent à se connaître et développent une extraordinaire complicité. L’entraînement sportif de nos champions doit être régulier. Hors saison, il est conduit en utilisant des karts ou des vélos. Le bien-être et le plaisir sont les conditions indispensables de la réussite.


Une complicité entre le chien et l’homme

Le musher et sa meute partagent le même effort. Si la piste monte, il court dans la neige pour soulager ses chiens. En descente, il guide son attelage qui pourrait se renverser dans les virages à plus de 30 km/h. Sur terrain plat, il aide en jouant du poids de son corps et en encourageant ses champions du son de sa voix. Chaque équipage a ses propres rituels. Certains mushers dorment même près de leurs chiens pour les réconforter et les encourager.


Une alimentation riche et adaptée

Comme pour tout sportif, l’alimentation de nos athlètes est suivie de près. Riche en lipides, pour l’énergie dont ils ont besoin, avec une forte teneur en acides gras, afin de résister aux conditions climatiques extrêmes, riches en protéines pour la masse musculaire. La santé et le bien-être animal sont au cœur de cette compétition. 70 bénévoles et 10 vétérinaires s’assurent du confort de tous les chiens, dispensent les soins éventuels et effectuent les contrôles réglementaires inhérents à toute compétition, en particulier les contrôles antidopage.

Les chiens de traîneaux s’élancent par envie et par plaisir. Et comme tous nos compagnons, ils aiment faire la fierté de leur maître. C’est pour cela que le lien qui les unit à leur musher est si important et c’est cela, avant tout, que retiendront les chanceux qui ont pu assister à cet extraordinaire événement.

Dr Céline Lacourt

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Masques trompe l’œil

Published by:

Chat alors !

C’est bien connu, les japonais sont perfectionnistes. Et Masatushi Asaumi ne déroge pas à la règle. C’est donc logiquement qu’elle a décidé de réaliser les reproductions les plus parfaites possibles de ses amis à quatre pattes pour en faire des masques réalistes.

En l’occurrence, le modèle c’est moi : un superbe chat de bengale aux yeux verts. Le travail à réaliser pour parvenir à reproduire une telle perfection n’est pas aisé.
Vous pouvez voir en image le processus pas à pas. Mais le résultat en vaut la peine. Grace à tous ces efforts, ma maîtresse peut enfin me parler face à face, d’égal à égal.

Insolite Tendresse

Le bébé du mois

Published by:

Je vois un éléphant rose !

Ce n’est ni un effet de la boisson, de substances hallucinogènes ou le fruit de votre imagination : il s’agit bien d’un éléphanteau rose ! Alors bien sûr pas rose bonbon, rose barbapapa ou rose Barbie, mais tout de même. N’est il pas mignon ?

Insolite Mes Z'histoires Portraits Tendresse

Chihuahua Voyageur

Published by:

Jonathan le jet setter

Regarder comme ce petit chihuahua arbore fièrement son passeport de véritable globe-trotteur. Jonathan peut se vanter d’avoir visité pas moins de 8 pays : France, Italie, Epagne, Portugal, Canada, Belgique, Pays Bas et Luxembourg, devenant une star d’Instagram.

Pourtant la vie n’a pas toujours été rose pour Jonathan, rescapé d’un refuge en Géorgie où il devait être euthanasié. Merci à ses gentils humains qui lui ont permis de retrouver goût à la vie !

Arts et cultures Insolite Mes Z'histoires

Monsieur Chat

Published by:

Quand les chats font le mur

La nuit tous les chats sont gris. Enfin, tous sauf un, un énorme chat orange au large sourire: Monsieur Chat.

Depuis 1997, l’artiste franco-suisse Thoma Vuille peint cet étrange M.Chat sur les murs et sur les toits, de Paris à Blois, de Macao à New York, de Hong Kong à l’île de Ré.

Monsieur chat est partout, et avec lui c’est un peu de poésie qui s’affiche sur les murs. Et lorsque le jour s’éteint sur la ville, ce sont des milliers de sourires énigmatiques qui veillent sur nous.

Vous pouvez suivre son actualité sur son site www.monsieurchat.fr

m-chat2 m-chat3 m-chat4 m-chat5 m-chat6m-chat8 m-chat7

Enregistrer

Enregistrer

Mes Z'infos Pratique Santé

Ni nonos, ni susucre !

Published by:

15 aliments dangereux pour votre chien

Depuis sa domestication par l’homme, le chien n’est plus un carnivore strict. Il a apprit a digérer d’autres types d’aliments, devenant ainsi un carnivore à tendance omnivore.

C’est ainsi qu’il peut manger occasionnellement quelques restes de table ou des petits suppléments à sa ration quotidienne.

Mais attention, d’une part votre chien n’est pas une poubelle et d’autre part certains aliments, bons pour nous, ne le sont pas pour lui. Quelques uns sont même très dangereux.

Voici donc un petit mémo des 15 aliments à éviter absolument.

Arts et cultures Insolite Portraits Tendresse

Choupette

Published by:

Le 19 février 2019, le grand couturier Karl Lagerfeld nous quittait, laissant
orphelin le monde de la mode, ainsi que son dernier amour : la petite chatte Choupette.
Alors certe, la jolie sacrée de Birmanie ne sera pas dans le besoin. Son maître a pris soin de la doter généreusement en lui léguant une partie de sa fortune. Elle-même a d’ailleurs généré de coquettes sommes en posant pour la publicité.
Mais soyons surs que, même pour un animal, surtout pour un animal, l’argent ne fait pas le bonheur et que l’amour de Karl lui manque…